Public averti
Conférence
Lundi 20/02/2017 | 14:00

Magnétisme optique artificiel aux fréquences optiques dans un métamatériau auto-assemblé

Le domaine des métamatériaux a émergé au début des années 2000 en ouvrant la perspective de propriétés optiques inconnues des matériaux transparents naturels. La plupart de ces propriétés découlent du contrôle indépendant de la permittivité diélectrique (ε) et de la perméabilité magnétique (\mu ) en chaque point d’un matériau. Pour les longueurs d’ondes du spectre visible cependant, la susceptibilité magnétique est négligeable et la perméabilité magnétique relative de tous les matériaux est égale à la valeur du vide \mu = 1. Cette absence de réponse magnétique limite considérablement les possibilités d’applications des métamatériaux à la lumière visible.

Nous présentons ici la fabrication d’un métamatériau composite artificiel tridimensionnel, possédant une susceptibilité magnétique géante (4 ordres de grandeur au dessus des susceptibilités naturelles les plus élevées). Le magnétisme artificiel est obtenu par auto-assemblage de nano-agrégats plasmoniques dont la réponse optique est mesurée par diffusion de lumière. La perméabilité magnétique effective du matériau massif est mesurée par ellipsométrie spectroscopique. Elle est isotrope et satisfait le principe de localité, contrairement aux métasurfaces magnétiques réalisées jusqu’alors. Les propriétés mesurées sont bien reproduites par des simulations numériques.

Lieu: 
École nationale supérieure des ingénieurs en arts chimiques et technologiques - ENSIACET
4 Allée Emile Monso Amphi 100
Labège
Organisateur(s): 
École nationale supérieure des ingénieurs en arts chimiques et technologiques - ENSIACET - Laboratoire de Génie Chimique (LGC)
Intervenant(s): 
Dr Philippe BAROIS, directeur de recherche CNRS au Centre de Recherche Paul Pascal de Bordeaux
Dans le cadre de: 
Séminaire FERMAT
Inscription: 
Entrée libre